Le Forum International des Amoureux Passionnés du Kakariki

Site spécialisé sur le Kakariki.
 
Accueilnotre sitexxCalendrierMembresGroupesFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Marque-page social
Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez l'adresse de Kakariki , un amour de petit perroquet sur votre site de social bookmarking
http://www.kakariki.biz/

Conservez et partagez l'adresse de Le Forum International des Amoureux Passionnés du Kakariki sur votre site de social bookmarking
Sujets les plus vus
Preum's du jour
Preum's du jour
VERMIFUGES
Liste fruits et légumes frais à donner à nos pioux
Associations et Clubs Ornithologiques en France
Conseils pour volière extérieure
Idées pour volières extérieures
La valeur des Kakariki
C.D.E Le Club des Eleveurs d'Oiseaux Exotiques
Le Forum souhaite un Joyeux Anniversaire à ced025 (27), fredouille (33) et lucie (47)
Sujets similaires
Partenaires

Canada




France







Grande-Bretagne




Confédération Helvétique

Algérie



Guadeloupe



Réunion

Mayotte



Allemagne



Portugal



Nouvelle- Zélande



Australie

Ghana


Grèce



Hongrie


Islande


Israël



Italie


Autriche



Lituanie


Malaisie



Iles Malouines


Myanmar


Népal



Roumanie


Salvador



Singapour



Slovénie



Sri Lanka



Suède


Vénézuela



Zambie




Pour figurer dans cette liste
contacter les Administrateurs

Forum

Partagez | 
 

  Espérance de vie, consanguinité et mutations.

Aller en bas 
AuteurMessage
joel16
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 12075
Date de naissance : 16/04/1963
Date d'inscription : 14/05/2009
Age : 55
Localisation : Lagarde sur le Né
Emploi/loisirs : Ambulancier / Eleveur de Kakariki et Fondateur du Forum
Humeur : Bonne , oui mais ... !

MessageSujet: Espérance de vie, consanguinité et mutations.   Dim 12 Fév - 14:14

Préambule.

J’ai débuté en juillet 2010 une étude qui avait pour objet principal d’identifier et de quantifier les causes principales de décès chez nos Kakariki.
Je me suis donné les moyens de ce travail en utilisant la fonction « Alertes « du plus important des moteurs de recherche, Google. Une liste de mots clés me permettait ainsi chaque jour de recevoir les articles publiés sur le web francophone et les adresses de ceux-ci. J’ai été amené à m’inscrire à un nombre assez considérable de forums pour pouvoir suivre l’évolution de chaque cas et en préciser le contexte, conditions indispensables d’un travail que je voulais aussi complet que possible.

Dès janvier 2011, il m’est apparu qu’une étude globale des facteurs de décès n’apporterait rien de plus que ce que je savais déjà, c’est-à-dire que les Kakariki meurent pour les même raisons que les autres oiseaux. En revanche les statistiques que j’avais en main, me permettaient d’identifier plusieurs spécificités et de dégager un nouvel axe de recherche, l’espérance de vie liée à des facteurs de consanguinités et à certaines mutations.

J’ai mis fin à cette étude en décembre 2011, elle porte donc sur un délai de 18 mois dont 12 consacrés uniquement au sujet découvert et les 94 cas particuliers qui en découlent. J’ai tenu compte pour ce travail de mon expérience personnel tant au niveau de mon propre élevage que de mes connaissances du milieu ornithologique en général.


Début de l’étude (juillet 2010 – décembre 2010)

Pour cette période, j’ai pris en considération les décès de Kakariki, quelques soient l’âge , le sexe et la mutation . J’ai réalisé un comparatif avec 3 espèces de becs crochus : Inséparables, Perruche Ondulée et Croupion Rouge.

Il ressort en première analyse, que les causes et le nombre de décès sont sensiblement identiques pour les 4 espèces, de la naissance au 5/6 ème mois de vie et au-delà de 3 ans.

En revanche le taux de décès chez le Kakariki entre le 6 ème mois et le 36 ème mois est 2 fois supérieur à celui des 3 autres espèces.

De plus, j’ai pris en considération 3 périodes ante-mortem qui sont les suivantes : mort subite, décès dans les 5 jours suivants l’apparition des symptômes, décès au-delà d’une période de 5 jours suivants l’apparition des symptômes.

Encore une fois, c’est la période allant de 6 mois à 3 ans qui différencie le Kakariki des autres espèces. Hors cette période pour le Kakariki et y compris cette période pour l’Inséparable, la Perruche Ondulée et le Croupion Rouge, les 3 périodes ante-mortem sont quasi identiques, 20% de morts subites, 50 % de décès dans les 5 jours et 30 % au-delà de 5 jours.

Entre 6 mois et 3 ans, et pour le seul Kakariki, le taux de morts subites est de 40%, celui à 5 jours de 20% et celui au-delà de 5 jours de 40%. Les chiffres parlent d’eux-mêmes et le constat le plus frappant reste le taux anormalement faible de décès dans les 5 jours.

Cette première analyse m’a convaincu de modifier mon objectif de départ et à faire porter mon étude exclusivement sur la période de vie comprise entre 6 et 36 mois, critique semble-t ’il pour le Kakariki.


Poursuite de l’étude (janvier 2011 – décembre 2011)

Les 94 cas de décès pris en compte couvrent la période juillet 2010 – décembre 2011. Il s’agit uniquement de Kakariki décédés de causes inconnues, âgées de 6 mois à 3 ans dont 1/8 a été vu par un vétérinaire généraliste ou aviaire avant sa mort et 3 sur 94 autopsiés.

Naturellement, les maux de ponte ont été exclus du panel, ce qui permet de dire que mâle et femelle sont à égalité par le nombre de décès.

J’ai pris en considération 4 types de Kakariki, le TS Type Sauvage, le Cinnamon, le Panaché et le " Jaune " ( Lutino , Gold … ) . 10 % des décès ont concerné le TS, 10 % le Cinnamon, 35 % le Panaché et 45 % le " Jaune ".

Ce résultat est édifiant. 20 % du total des décès concernent le groupe TS/Cinnamon contre 80 % pour le groupe Panaché/Jaune. Devons-nous pourtant croire que certaines mutations entrainent une mortalité 4 fois plus importantes que d’autres ? Cela peut paraître vrai à la consultation des chiffres mais cela ne se confirme pas et même s’affirme dans la réalité.

Dans mon propre élevage qui peut compter jusqu’à 90 Kakariki selon les périodes, toutes les mutations sont représentées sans aucune différence de taux de mortalité.

Il faut donc chercher ailleurs une réponse et ce n’est pas avec les lieux ou ces oiseaux ont été acquis que l’on trouvera. En effet 70 % des Kakariki viennent d’animalerie et 30 % de particuliers/éleveurs, ce qui est légèrement différent de la moyenne pour les autres espèces qui est plus proche d’un 80/20 mais qui s’explique par la relative rareté du Kakariki dans les commerces spécialisés.

Ainsi donc, les 2 mutations qui se trouvent être à la mode sont aussi celles dont le taux de mortalité est le plus élevé. Nous savons tous que les mutations donnent des oiseaux de santé physique et mentale bien plus fragile si elles sont issues d’accouplements mutation X mutation sur plusieurs générations ou d’accouplements consanguins et là une seule génération suffit.
Obtenir des oiseaux " jaune " n’est pas très facile, c’est aussi valable pour les Panachés, très panachés, en utilisant la méthode mutation X TS ou Cinnamon .Il est bien plus facile et rentable d’accoupler la même mutation ou de pratiquer des accouplements consanguins, voir hélas les deux à la fois.

Le Kakariki étant un oiseau très prolifique et d’un prix abordable, il est évident que les élevages intensifs qui fournissent en grande partie les commerces spécialisés ne vont pas hésiter à pratiquer les accouplements de mutation et consanguins.

Pour les éleveurs amateurs c’est aussi la facilité et la garantie d’avoir toujours à vendre des oiseaux de belle apparence et au goût du jour. Il ne faut pas oublier non plus que la facilité de reproduction du Kakariki peut aussi engendrer des problèmes de place pour les petits éleveurs, tentés alors de laisser faire la nature dans des volières collectives.

Consanguinité et accouplements de mutations identiques sont responsables de la quasi-totalité des décès durant la période 6/36 mois, c’est pour moi une évidence que confirme également le nombre effarent de morts par mal de ponte chez ce genre de Kakariki alors qu’il est de moins de 5 % pour les oiseaux non soumis à ces deux fléaux.

La consanguinité est sans doute moins dangereuse pour l’avenir de l’espèce car elle engendre les décès les plus précoces et souvent la stérilité. L’accouplement de mutations identiques est plus insidieux car les décès interviennent plus tardivement et l’oiseau a souvent déjà reproduit.

De fait, et chacun peut le constater, l’espérance de vie de beaucoup de Kakariki ne dépasse guère 3 à 5 ans lorsqu’il est soumis à la consanguinité, l’accouplement de mutations et pire encore les deux réunis. Lorsque c’est deux fléaux sont évités, beaucoup de Kakariki dépassent allègrement leurs dix ans et dans une forme éblouissante qui plus est.

Beaucoup de particuliers hésitent aujourd’hui à acquérir un Kakariki, même si tous vous dirons qu’ils trouvent cet oiseau génial et qu’ils en rêvent. Le Kakariki paie sa mauvaise réputation d’oiseau fragile à la courte espérance de vie, deux qualificatifs qui ne lui correspondent pas du tout et qu’il est loin de mériter. Un Kakariki peut et doit vivre aussi longtemps qu’un chien, à la condition que l’homme arrête de se prendre pour dieu en faisant n’importe quoi avec les espèces vivantes.

J.Starzinsky , Fondateur du Forum.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kakariki.biz
MissMaine
Membres actifs
Membres actifs
avatar

Messages : 808
Date de naissance : 15/07/1959
Date d'inscription : 29/09/2011
Age : 59
Localisation : Maine et Loire (49)
Emploi/loisirs : Femme au foyer
Humeur : Gentille et très sensible

MessageSujet: Re: Espérance de vie, consanguinité et mutations.   Dim 12 Fév - 20:47

Un bel exposé qui mérite d'être lu et relu, par tous, afin de bien comprendre. Merci patron pour ce beau travail.

bravo

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christine
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 5481
Date de naissance : 21/11/1955
Date d'inscription : 07/02/2010
Age : 62
Localisation : Guise
Emploi/loisirs : Employée /et ma passion pour mon kakariki et autres perroquets
Humeur : Communicative

MessageSujet: Re: Espérance de vie, consanguinité et mutations.   Dim 12 Fév - 21:24

merci Patron pour ce bel exposé! cela me touche particulièrement...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
micheline
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 3669
Date de naissance : 30/09/1946
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 72
Localisation : Cévennes
Emploi/loisirs : Commerce
Humeur : Du jour

MessageSujet: Re: Espérance de vie, consanguinité et mutations.   Lun 13 Fév - 7:33

Merci Joel, du beau boulot, comme toujours et très intéressant.

_________________


 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matthias05
Membres actifs
Membres actifs
avatar

Messages : 22
Date de naissance : 05/07/1986
Date d'inscription : 15/02/2013
Age : 32
Localisation : Italie
Emploi/loisirs : Immobilier
Humeur : Joviale

MessageSujet: Re: Espérance de vie, consanguinité et mutations.   Ven 19 Juil - 15:53

bravo  merci Joël pour cette analyse très détaillée et fort instructif!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yohan
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 595
Date de naissance : 05/03/1990
Date d'inscription : 10/12/2012
Age : 28
Localisation : Familleureux
Emploi/loisirs : Technicien/ calopsittes, Kakariki et orchidées
Humeur : Toujours excellente

MessageSujet: Re: Espérance de vie, consanguinité et mutations.   Ven 19 Juil - 16:27

bravo  cette enquête est vraiment très très intéressante, j'espère que tous, en comprendra chaque point et suivra encore une fois tes conseils si pertinents. merci à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
taichoup29
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 1892
Date de naissance : 30/12/1956
Date d'inscription : 17/08/2010
Age : 61
Localisation : Bretagne
Emploi/loisirs : Infirmier en invalidité, éleveur amateur
Humeur : Calme et sérieux

MessageSujet: Re: Espérance de vie, consanguinité et mutations.   Sam 20 Juil - 11:54

Il est vrai que dans mon élevage, je n'ai jamais vu de mort subite de perruche ondulée, ni d’inséparable alors que cela m'est arrivé plusieurs fois chez mes Kakariki.
C'est la raison pour laquelle je fais une sélection génétique en essayant de redonner au Kakariki sa taille d'origine et sa durabilité de vie.
Je croise les sangs en achetant de nouvelles souches chez des éleveurs et jamais en jardinerie.
Je ne pratique pas la consanguinité afin de vouloir comme certains obtenir un couleur à tout prix.
 Pour se faire lors de l'achat je choisis toujours les éléments les plus forts, plus costaux, se rapprochant du kakariki originel, plus que de choisir une couleur spécifique;
Pour sélectionner la couleur, cela me permet par la suite de pouvoir accoupler des petits de génétique totalement différente et jamais pas consanguinité.
Je n'accouple jamais de mutations identiques. Pour obtenir des Gold-Cheked, j'accouple un Gold-Checked avec un panaché.
Je possède donc plusieurs souches qui me donnent tous les ans des petits Gold-Checked qui dès le début m'ont semblés être sujets à la mort subite plus que les autre;
 Dans mon élevage, les morts subites que j'ai eu ont été sur les Gold-Checked. Cette hécatombe a presque disparue par la sélection génétique;
En revanche, j'ai constaté que les panachés avaient une durée de vie plus importante et une santé de fer, mais ce n'est qu'une constatation et non pas une étude approfondie.
Mes plus anciens reproducteurs ont 8, 7, 5 ans et sont tous panachés. Le plus ancien étant un panaché Cinnamon, celui de 7 ans et 5 ans étant de couleur panaché sauvage.
Petit conseil: n'oubliez pas que vous avez le Phénotype, la couleur que vous voyez et le Génotype, la génétique de l'oiseau. Lorsque vous achetez un Kakariki, demandez à voir les parents ce qui vous permet de savoir de quelle génétique votre oiseau est porteur.
Par exemple, vous achetez un Kakariki sauvage, il peut être porteur de toute les autre couleurs existantes, sauf peut être le Lutino, et il vous donnera des petits de couleurs différentes; c'est en sélectionnant les petits que vous vous créez des souches intéressantes, en connaissant les originesgénétiques exactes par la couleur des parents.

Prof

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Espérance de vie, consanguinité et mutations.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Espérance de vie, consanguinité et mutations.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Consanguinité entre lapin
» vos avis sur la consanguinité
» Consanguinité chez les poules
» Consanguinité chez les poules
» La règle d'or....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum International des Amoureux Passionnés du Kakariki :: Espace Santé Hygiène , soins et maladies :: La santé-
Sauter vers: