Le Forum International des Amoureux Passionnés du Kakariki

Site spécialisé sur le Kakariki.
 
Accueilnotre sitexxCalendrierMembresGroupesFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de Kakariki , un amour de petit perroquet sur votre site de social bookmarking
http://www.kakariki.biz/

Conservez et partagez l'adresse de Le Forum International des Amoureux Passionnés du Kakariki sur votre site de social bookmarking
Sujets les plus vus
Preum's du jour
Preum's du jour
VERMIFUGES
Liste fruits et légumes frais à donner à nos pioux
Associations et Clubs Ornithologiques en France
Conseils pour volière extérieure
Idées pour volières extérieures
La valeur des Kakariki
Le Forum souhaite un Joyeux Anniversaire à ced025 (27), fredouille (33) et lucie (47)
Preum's du jour
Sujets similaires
Partenaires

Canada




France







Grande-Bretagne




Confédération Helvétique

Algérie



Guadeloupe



Réunion

Mayotte



Allemagne



Portugal



Nouvelle- Zélande



Australie

Ghana


Grèce



Hongrie


Islande


Israël



Italie


Autriche



Lituanie


Malaisie



Iles Malouines


Myanmar


Népal



Roumanie


Salvador



Singapour



Slovénie



Sri Lanka



Suède


Vénézuela



Zambie




Pour figurer dans cette liste
contacter les Administrateurs

Forum

Partagez | 
 

 Les singes lions se cachent pour tromper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joel16
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 11800
Date de naissance : 16/04/1963
Date d'inscription : 14/05/2009
Age : 54
Localisation : Lagarde sur le Né
Emploi/loisirs : Ambulancier / Eleveur de Kakariki et Fondateur du Forum
Humeur : Bonne , oui mais ... !

MessageSujet: Les singes lions se cachent pour tromper   Jeu 21 Fév - 17:29

De futura-sciences.com

Hommes et femmes rivalisent d’ingéniosité pour cacher leurs relations extraconjugales. Nous ne sommes pas seuls à user de stratagèmes pour éviter que cela se sache. Les singes lions, autrement appelés géladas, savent aussi se montrer discrets…

L’infidélité se rencontre fréquemment dans le monde animal. Même les oiseaux formant des couples monogames durables n’hésitent pas à aller voir ailleurs quand l’occasion se présente. Cependant, tous ces animaux ne se montrent pas forcément aussi ingénieux que nous pour vivre une seconde idylle (voire une troisième) en parallèle. Serions-nous seuls à vouloir cacher aux autres (ou du moins au conjoint) cette aventure extraconjugale ?
La réponse est non. Des observations menées chez des macaques avaient révélé que les dominés profitaient d’une distance importante avec les dominants pour effectuer leur besogne, mais une étude publiée dans Nature Communications et réalisée chez d’autres singes, des géladas (Theropithecus gelada), montre que ces animaux cherchent eux aussi à se montrer très discrets.
Ce travail est l’œuvre d’Aliza Le Roux et ses collègues de l’université de l’État-Libre, à Bloemfontein, en Afrique du Sud. Conduites durant trois ans sur 19 groupes de ces primates du parc national du Simien en Éthiopie, ces recherches nous en apprennent plus sur les origines évolutives de l’infidélité.
Un bébé gélada sur six naît de relations extraconjugales
Ces singes vivent en général dans des groupes sociaux composés d’une dizaine de femelles accompagnées par quelques mâles subordonnés, sous le règne sans partage d’un dominant. Celui-ci s’octroie tous les droits de reproduction sur les femelles. Et gare à ceux qui seraient pris en plein ébat ! C’est à coup de dents et en usant d’autres violences que le tyran fait régner son autorité.
Les géladas vivent dans des prairies herbeuses, rendant le contact visuel permanent. Durant l’acte sexuel, ils poussent des petits cris particuliers, qui ne sont émis que dans ce contexte particulier. Difficile donc de berner le mâle alpha.



En théorie, le dominant veille à ce qu'aucun autre mâle n'ait accès aux femelles. En pratique, il n'y arrive pas toujours, puisqu'il n'est le père que de 83 % des petits. © banksias, Flickr, cc by nc sa 2.0

Pourtant, des études précédentes ont révélé que 17 % des petits étaient issus des autres mâles de la troupe. Comment peuvent-ils s’y prendre ? Ce fut l’objet de l’enquête menée par les scientifiques sud-africains.
Le silence, clé du succès de l’infidélité
Entre janvier 2009 et décembre 2011, les auteurs ont dénombré 939 copulations entre les mâles dominants des différents groupes avec leurs femelles. Dans ce même laps de temps, ils ont aussi comptabilisé 93 relations extraconjugales impliquant un mâle dominé.
Dans la majorité des cas, ces plaisirs interdits avaient lieu lorsque le chef de la meute se trouvait à plus de 20 m des protagonistes. Cependant, pour éviter de se faire repérer, les singes ne poussaient pas leur cri caractéristique de l’accouplement. Ils s’adaptaient pour maximiser leurs chances de réussite. Cela s’appelle la tromperie tactique.
Dans 20 % des cas, la stratégie ne suffisait pas, le dominant découvrant l’infidélité et recadrant les deux amants en usant de sa supériorité physique. Une réprimande dissuasive… un temps seulement. Car très vite, les singes fautifs retentaient leur chance. Ah, l’amour…
De l'origine évolutive de la tromperie
D’autres recherches avaient auparavant été menées sur l’infidélité, mais celles-ci se focalisaient sur une tromperie plus opportuniste, les animaux profitant juste de l’absence du chef dans les parages pour passer à l’acte. Quand le chat n’est pas là, les souris sont plus libres de danser. Cette fois, le constat semble clair : les géladas cherchent vraiment à rester le plus discrets possible…
Ce sont des travaux de ce type qui nous éclaireront davantage sur l’origine évolutive de l’infidélité, mais aussi des sanctions qui y sont associées. Car dans notre société comme pour ces primates, tromper relève plutôt de l’immoralité et s’ensuit souvent de représailles. Cependant, cette étude ne répond pas à la question qui anime l’humanité : à partir de quand commence l’infidélité ?

Source : http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/zoologie/d/science-decalee-les-singes-lions-se-cachent-pour-tromper_44686/#xtor=EPR-21-[HEBDO]-20130220-[ACTU-science_decalee_:_les_singes_lions_se_cachent_pour_tromper]


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kakariki.biz
micheline
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 3516
Date de naissance : 30/09/1946
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 70
Localisation : Cévennes
Emploi/loisirs : Commerce
Humeur : Du jour

MessageSujet: Re: Les singes lions se cachent pour tromper   Jeu 21 Fév - 20:00

Ah les coquins !! Amour quand tu nous tiens !! Qui copie l'autre ? le singe ou l'humain ?

_________________


 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les singes lions se cachent pour tromper
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les oiseaux se cachent pour... la tempête ?
» STOP au commerce et trafic de bébés singes pour les laboratoires
» Pour tromper ses prédateurs, cette araignée fabrique... une fausse araignée
» [Praha Zoo] Trois lions d'Asie pour 2015
» La femelle de l'Anomalospize parasite ressemblerait à un oiseau "innocent" pour tromper ses hôtes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum International des Amoureux Passionnés du Kakariki :: L'abreuvoir des plumeaux :: Le Petit Rapporteur Animalier-
Sauter vers: