Le Forum International des Amoureux Passionnés du Kakariki

Site spécialisé sur le Kakariki.
 
Accueilnotre sitexxCalendrierMembresGroupesFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Marque-page social
Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez l'adresse de Kakariki , un amour de petit perroquet sur votre site de social bookmarking
http://kakariki.forumactif.org/

Conservez et partagez l'adresse de Le Forum International des Amoureux Passionnés du Kakariki sur votre site de social bookmarking
Sujets les plus vus
Preum's du jour
Preum's du jour
Preum's du jour
VERMIFUGES
Liste fruits et légumes frais à donner à nos pioux
Associations et Clubs Ornithologiques en France
Conseils pour volière extérieure
Idées pour volières extérieures
La valeur des Kakariki
C.D.E Le Club des Eleveurs d'Oiseaux Exotiques
Sujets similaires
Partenaires

Canada




France



PBFD - Maladie des plumes et du bec Uof1011




Grande-Bretagne




Confédération Helvétique

Algérie



Guadeloupe



Réunion

Mayotte



Allemagne



Portugal



Nouvelle- Zélande



Australie

Ghana


Grèce



Hongrie


Islande


Israël



Italie


Autriche



Lituanie


Malaisie



Iles Malouines


Myanmar


Népal



Roumanie


Salvador



Singapour



Slovénie



Sri Lanka



Suède


Vénézuela



Zambie




Pour figurer dans cette liste
contacter les Administrateurs

Forum

Partagez
 

 PBFD - Maladie des plumes et du bec

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



PBFD - Maladie des plumes et du bec Empty
MessageSujet: PBFD - Maladie des plumes et du bec   PBFD - Maladie des plumes et du bec EmptyMer 3 Mar - 23:54

Voici un copier-coller du post-it que j'ai rédigé pour Psitta Passion:

Historique:
C'est en 1975 que le Docteur Ross Perry, vétérinaire à Sidney, décrit pour la première fois cette maladie qui est, à l'époque, la plus fréquemment rencontrée sur les becs crochus en Australie.


Origine de la maladie:
La PBFD (Psittacine Beak Feather Disease) est une maladie virale causée par un circovirus qui est le plus petit virus connu capable d'engendrer une maladie, elle infecte et tue les cellules des plumes et du bec ainsi que les cellules du système immunitaire, c'est pourquoi de nombreux oiseaux atteints succombent à une maladie virale, une septicémie ou une pneumonie.

Qui affecte-t-elle?
La PBFD n'affecte que les becs crochus; elle est actuellement reconnue chez 42 espèces de perroquets.
Les espèces les plus souvent touchées sont: les cacatoès, les éclectus, les inséparables, les perruches ondulées et les gris d'Afrique.

Symptômes:
Les symptômes classiques de la maladie sont une dystrophie puis une perte des plumes en croissance qui sont associées à une nécrose du bec.
Des changements anormaux de couleur des plumes peuvent également être observés chez certaines espèces comme le Perroquet Gris du Gabon (développement de plumes rouges anormales) et la perruche Princesse (apparition de plumes jaunes à la place des plumes vertes)
La vitesse de perte des plumes est variable et chez certains oiseaux ce phénomène peut être lent avec l’apparition de quelques plumes anormales à chaque mue. Les plumes à croissance rapide sont affectées en premier entraînant l’apparition d’un plumage ébouriffé et terne. Le bec prend un aspect luisant chez le Cacatoes chez qui on relève aussi une absence de poudre de plumes.
Mais à côté de cela, un oiseau porteur de la PBFD peut présenter un plumage parfaitement normal; les oiseaux porteurs présenteront en général les symptômes entre 6 mois et 3 ans et un oiseau présentant les symptômes vivra encore en moyenne entre 6 mois et 1 an.

Les différentes formes de la maladie:
On a relevé 3 formes de PBFD:

Une forme suraiguë se traduisant par une dépression rapide du système immunitaire aboutissant à la mort par septicémie ou pneumonie avant même l’apparition des premiers signes classiques de la maladie. Cette forme suraiguë est également impliquée dans des mortalités embryonnaires ou de nouveaux nés, sans signe spécifique.

La forme aiguë est présente chez les oiseaux au nid ou à la sortie du nid, elle est caractérisée par une dépression clinique, des diarrhées et un développement anormal du bec et des plumes, surtout lors du remplumage. Cette forme de la maladie peut entraîner la mort de l’animal en 10 à 15 jours. Schoemaker et coll notent une prédominance notable de formes aiguës chez les jeunes perroquets (4 à 5 mois) (surtout gris d’Afrique) sans lésion visible des plumes.

La forme chronique où l’apparition des symptômes est plus tardive voire absente dans le cas où les animaux se seraient immunisés naturellement contre le virus.

La particularité du virus est de s’attaquer au système lymphoréticulé provoquant l’immunodépression des animaux infectés. Il est détectable dans le sang, les bulbes des plumes, le thymus, la rate, les intestins, les poumons, la trachée, le foie, la bourse de Fabricius, les articulations et la moelle osseuse.
Certaines espèces semblent cependant capables d’éliminer l’infection et de récupérer. Ceci tend à survenir plus souvent chez les Inséparables que chez d’autres espèces.
Le virus de la PBFD serait impliqué lors de l’apparition des signes cliniques classiques de mue française chez les perruches ondulées et des signes cliniques similaires chez les inséparables et les perruches à Collier.

Prévention:
La prévention consiste à faire le test de dépistage pour chaque oiseau.

Contamination:
La contamination se fait par contact direct ou indirect entre oiseaux. Les oiseaux porteurs excrètent le virus au niveau du bec et des sinus, des fientes et par l’intermédiaire des plumes (des grandes quantités de virus sont retrouvées dans la poussière de plumes). Les particules virales sont alors véhiculées par des particules de poussières et tendent à s’accumuler dans les zones poussiéreuses.
Le virus peut aussi être présent dans le jabot, ce qui explique que les parents le transmettent aux jeunes en les nourrissant.

Traitement:
Il n'existe, à l'heure actuelle, aucun traitement; les oiseaux contaminés sont malheureusement voués à la mort à plus ou moins longue échéance.

Quelques photos:
Ces photos sont choquantes, âmes sensibles s'abstenir.
PBFD - Maladie des plumes et du bec Pbfd_110 PBFD - Maladie des plumes et du bec Pbfd210 PBFD - Maladie des plumes et du bec Pbfd310 PBFD - Maladie des plumes et du bec Pbfd410

PBFD - Maladie des plumes et du bec Pbfd510 PBFD - Maladie des plumes et du bec Pbfd610 PBFD - Maladie des plumes et du bec Pbfd710 PBFD - Maladie des plumes et du bec Pbfd810


Sources:
http://www.animauxexotiques.com/
http://www.labofarm.com/
Revenir en haut Aller en bas
 
PBFD - Maladie des plumes et du bec
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» albizia collant , malediction ou maladie ???
» camélia maladie ou pas?
» Urgent:tâches sur Euphorbia erythrea:maladie ou cicatrice
» Mort de vieillesse ou maladie ???
» Zouzou et ses petis amis à plumes à poils ou à écailles....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum International des Amoureux Passionnés du Kakariki :: Espace Santé Hygiène , soins et maladies :: La santé-
Sauter vers: